Le Maquis de Meilhan est le fait d'armes de la Seconde Guerre Mondiale le plus connu du Département du Gers. C'est aussi le plus tragique.

C'était le 7 juillet 1944 au petit matin, suite à un combat héroïque et tragique du maquis de Meilhan contre un ennemi supérieur en nombre, soit quelques 1 200 allemands. Cernés sur trois côtés et pris sous le feu de l'ennemi, le chef du maquis, le docteur Raynaud, et le Commandant Marcelin succomberont avec les autres maquisards pour la plupart massacrés.

Le Maquis de Meilhan est un lieu de mémoire, un site et mémorial érigé à la mémoire des 67 maquisards, inauguré en 1949. Depuis, chaque premier dimanche de juillet, les Gersois se recueillent nombreux et silencieux sur le site.

En un clicPratique